5 décembre 2019
Action sur les retraites


37 % des français se déclarent prêts à se mobiliser dans les semaines à venir contre la réforme du système des retraites.

Ils sont 44 % chez les ouvriers employés
et 31 % chez les cadres.

Indéniablement l'appel unitaire à la grève du 5 décembre s'impose comme une date clé dans les consciences collectives.

Indéniablement, le travail engagé par la CGT depuis des semaines sur les conséquences qu'engendrait une retraite à point, y est pour beaucoup.

Les luttes se multiplient dans les entreprises sur les salaires, l'emploi, la politique industrielle et elles semblent pouvoir trouver dans cette date une convergence qui inversera le rapport de force
 
Les sondages le prouvent, l'état d’esprit des travailleurs·euses évolue. Une évolution qui conduit à attendre beaucoup du syndicalisme. C'est un défi que la CGT le relève chaque jour.

Ce défi quotidien est relevé en répondant présent partout où sont les salarié·e·s pour promouvoir et expliquer les propositions de la CGT et permettre à chacun d’être acteur du débat, de donner son avis et de participer pleinement à l’élaboration d'autres solutions.

Il nous reste 
un mois pour multiplier les rencontres et convaincre afin de faire de ce rassemblement un succès national.


Privatisation d'ADP
Une vidéo pour voter contre :


         UNE PREMIÈRE VICTOIRE



Tract de l'UFRT pour les

24 septembre et 8 octobre


L'intersyndicale des retraités

appelle à manifester

dans toute la France le 8 octobre


Les organisations syndicales et associatives de retraités rassemblées dans une intersyndicale préparent une rentrée sociale revendicative.
Les unions confédérales des retraités CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR, LSR et UNRPA appellent à manifester partout en France 8 octobre pour « la revalorisation des pensions et augmenter le pouvoir d'achat des retraités ».


La mobilisation unitaire des retraités a déjà obtenu un recul de la part du gouvernement, notamment avec l'annulation de la hausse de la CSG pour les retraites de moins de 2000 euros, en décembre 2018.

Mais le groupe des Neuf qui exige l'annulation de la CSG « pour toutes les retraites » ainsi que la revalorisation du pouvoir d'achat par l'augmentation des pensions n'est évidemment pas satisfait et parle d'une « colère qui ne passe pas ».

Cette journée du 8 octobre sera aussi l'occasion pour les organisations de retraités d'exiger des actes forts du gouvernement concernant la perte d'autonomie chez les personnes âgées.

Elles demandent une hausse du nombre de personnels en Ehpad et de personnels qualifiés à domicile.