Rendez-vous le 31 mars


Retrait du projet de loi Travail !



Les retraité-e-s sont concernés

Les retraité-e-s ne seraient pas concernés par les dispositions contenues dans le projet de Loi Travail ? Beaucoup d’entre nous sont inquiets pour nos enfants et petits-enfants, mais si ce projet de Loi voyait le jour nos retraites et notre vie de retraité-e-s seraient directement impactées.

La précarité menace le financement des retraites

Le projet de Loi prévoit la possibilité par accord d’entreprise de diminuer le taux de majoration des heures supplémentaires et les salaires pourront être réduits en cas de difficultés dans l’entreprise. Ainsi le montant des cotisations versées aux caisses de retraite, qu’elles soient de base ou complémentaires, seront diminuées et cela ne pourra que conduire à des pressions pour bloquer nos retraites voire à les réduire ou à s’attaquer aux pensions de réversion.

Les réductions d’effectifs qui interviendront plus facilement conduiront également à une baisse des rémunérations globales et donc à une diminution des cotisations sociales versées aux différentes caisses de retraite.

Les conditions de travail dégradées, les horaires modifiables vont conduire beaucoup de retraité-e-s à s’impliquer encore plus dans l’aide à leurs petits-enfants.

Pour les futurs retraité-e-s, cette dégradation des conditions de travail aura des conséquences sur leur santé, d’autant plus qu’une réforme se profile qui rendra plus difficile la reconnaissance des maladies professionnelles.


Nous sommes 16 millions de retraité-e-s

Nous avons contribué à la conquête des droits du travail qu'ils veulent aujourd'hui réduire. Nous pouvons, nous devons les en empêcher. Alors, avec les salariés en activité et les jeunes, soyons dans les manifestations le 31 mars afin d’obtenir le retrait du projet de Loi El Khomri.



Rejoignez les retraité-e-s CGT